Menu

La Meije en juin et juillet 2015

  • La Meije
  • La Meije-2
  • La Meije-3
  • La Meije-retour du Lac du Goléon
  • La Meije-6
  • La Meije-7
  • La Meije-les villages du haut
  • La Meije-la vue depuis 3200 vers le lac du Goléon
  • La Meije-12
  • La Meije-15
  • La Meije-16
  • La Meije-village du haut les Hyères
  • La Meije-19
  • La Meije-20
  • La Meije-22
  • La Meije-23
  • La Meije-village du haut vers le Lac du Goléon
  • La Meije-cimetière de La Grave
  • La Meije-église de la Grave

Project details

« Meije provient de meidjo qui en provençal signifie « midi » et désigne le sud. Les habitants de La Grave (1 500 mètres) avaient ainsi l’habitude de désigner cette montagne, située au sud de leur village, l’oeille de la meidjour (l’aiguille du midi)

La dénomination de « la Meije » provient donc de ce que le soleil passe au-dessus de la montagne lorsqu’il est midi.
Dans l’histoire de l’alpinisme, La Meije occupe une place particulière : ce fut le dernier sommet majeur des Alpes à être gravi  (16 août 1877 par Emmanuel Boileau de Castelnau avec Pierre Gaspard et fils).

La Meije est un objectif de choix pour les alpinistes et on y dénombre de multiples itinéraires dans des styles très variés.

L’ascension se fait généralement par l’arête Sud  du Promontoire et est généralement enchaînée avec la traversée des arêtes jusqu’au Doigt de Dieu. Suite à l’effondrement le 15 mai 1964 de la brèche Zsigmondy, qui s’est alors abaissée de 20 m, l’itinéraire est devenu plus difficile, et le contournement de la première dent (dent Zsigmondy) a été équipé en 1971 de câbles métalliques pour faciliter et sécuriser le passage » (extrait de Wikipédia)

Cette montage est fascinante, il n’est pas nécessaire d’être Alpiniste pour ressentir un émerveillement à son approche, les glaciers qui l’entourent sont d’une rare beauté, cette montagne est magique. Elle m’a ensorcelé. C’est sans doute le domaine des dieux…

Les villages qui lui font face ont gardés leur authenticité et constituent un formidable balcon face à « Sa Meijesté ».

Mais… les glaciers fondent victimes, sans doute, du réchauffement climatique.

Depuis avril 2015 la route est barrée, le Tunnel du Chambon est écrasé par une masse gigantesque de roches et de terre. et la liaison avec Grenoble n’est plus possible (sauf à faire le tour par le col du Galibier ou Gap-Briançon pour rejoindre le col du Lautaret). Les villages de La Grave et de Villard d’Arène sont maintenant isolés par l’Ouest (plusieurs mois … ou encore plusieurs années). La vallée de la Romanche est fermée au grand désespoir des commerçants et des professionnels du tourismes qui en subissent directement les conséquences économiques. Mais les rares touristes qui vont dans cette région sont certains de trouver le calme total et l’accueil parfait.

J’ai mis quelques photos de mon reportage sur ce site en espérant que cela vous donnera envie d’aller dans ce lieu magique, le téléphérique de La Grave vous emmènera à   3 200 m d’altitude, vous toucherez les glaciers, les villages face à la montagne sont un lieu de repos idéal et d’émerveillement devant tant de spectaculaire beauté.

  • Share

Recently in Portfolio